accueil
Bonifacio et la région
Informations pratiques
Vie chrétienne
Les Sacrements
contacts
La Corse ne se met à genoux devant personne, sauf Dieu. accueil Bonifacio et la région présentation, les églises, cartes et vues aériennes • Informations pratiques programme hebdomadaire, contact et permanences • Vie chrétienne bulletin inter-paroissial programme des offices, fêtes et cérémonies • Les Sacrements la catéchèse contacts Secteur pastoral de Bonifacio Corse du Sud web : bonifacio.laparoisse.fr : bonifacio -at- laparoisse.fr 8 rue du Cardinal Zigliara, 20169 BONIFACIO tél. - fax : 04.95.73.01.33
programme hebdomadaire
20 - 27 Octobre 2013
Inscription catéchisme
faire un DON
notes - livre d'or
plan du site
mentions légales
• programme hebdomadaire • Bulletin Inter Paroissial 20 - 27 Octobre 2013 Inscription catéchisme photos chants religieux • faire un DON • - livre d'or • plan du site • mentions légales
plan du site Les Sacrements : Le Baptême La Confirmation L'Eucharistie La Réconciliation Le Sacrement des malades L'Ordre Le Mariage     (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» plan du site » Les Sacrements : Le Baptême • La Confirmation • L'Eucharistie • La Réconciliation • Le Sacrement des malades • L'Ordre • Le Mariage La Réconciliation Le Christ a institué le sacrement de Pénitence pour tous les membres pécheurs de son Eglise, avant tout pour ceux qui, après le baptême, sont tombés dans le péché grave et qui ont ainsi perdu la grâce baptismale et blessé la communion ecclésiale. C'est à eux que le sacrement de Pénitence offre une nouvelle possibilité de se convertir et de retrouver la grâce de la justification. La Pénitence oblige le pécheur à accepter volontiers tous ses éléments : dans son cœur, la contrition ; dans sa bouche, la confession ; dans son comportement, une totale humilité. Puisque le Christ a confié à ses apôtres le ministère de la réconciliation, les évêques, leurs successeurs, et les prêtres, collaborateurs des évêques, continuent à exercer ce ministère. En effet, ce sont les évêques et les prêtres qui ont, en vertu du sacrement de l'Ordre, le pouvoir de pardonner tous les péchés. Etant donné la délicatesse et la grandeur de ce ministère et le respect dû aux personnes, l'Eglise déclare que tout prêtre qui entend des confessions est obligé de garder un secret absolu au sujet des péchés que ses pénitents lui ont confessés. Il ne peut pas non plus faire état des connaissances que la confession lui donne sur la vie des pénitents. Dans ce sacrement, le pécheur, en se remettant au jugement miséricordieux de Dieu, anticipe d'une certaine façon le jugement auquel il sera soumis à la fin de cette vie terrestre. Car c'est maintenant, dans cette vie-ci, que nous est offert le choix entre la vie et la mort, et ce n'est que par le chemin de la conversion que nous pouvons entrer dans le Royaume d'où exclut le péché grave.